logoDensite
panier

PJ Harvey Dry
Guillaume Belhomme

11,50 € ISBN 9782919296095

10 x 18 cm, 72 p. broché,
couverture à rabats 2 couleurs
2020

C’est une carte de visite de moins de quarante minutes : avec Dry, autrement dit en 11 chansons, PJ Harvey s’est fait un nom – c’est pourtant encore celui d’un trio, que la jeune femme compose avec le bassiste Stephen Vaughan et le batteur Robert Ellis. Plus encore que « différent », Dry est un album surprenant, qui contient des morceaux que son autrice a composées pour personne d’autre qu’elle : à cœur ouvert, PJ Harvey y dit ses amours contrariées sur un lot de guitares rutilantes et pourtant rêches (« Oh My Lover »), emplit ses ritournelles de figures bibliques (« Sheela-Na-Gig », « Happy And Bleeding ») ou matraque l’ennui de tous les jours jusqu’à obtenir satisfaction (« Victory », « Dress »). Une fois sorties de sa chambre, les chansons de PJ Harvey épatent : les managers du label Too Pure, d’abord, John Peel, ensuite… et puis le reste du monde.

 

 

 

couvPJHARVEY
PJHarvey1a PJHarvey2a PJHarvey3a PJHarvey4a
panier

PJ Harvey Dry
Guillaume Belhomme

couvPJHARVEY

11,50 € ISBN 9782919296095

10 x 18 cm, 72 p. broché,
couverture à rabats 2 couleurs
2020

 LISTE DES AUTRES TITRES 

C’est une carte de visite de moins de quarante minutes : avec Dry, autrement dit en 11 chansons, PJ Harvey s’est fait un nom – c’est pourtant encore celui d’un trio, que la jeune femme compose avec le bassiste Stephen Vaughan et le batteur Robert Ellis. Plus encore que « différent », Dry est un album surprenant, qui contient des morceaux que son autrice a composées pour personne d’autre qu’elle : à cœur ouvert, PJ Harvey y dit ses amours contrariées sur un lot de guitares rutilantes et pourtant rêches (« Oh My Lover »), emplit ses ritournelles de figures bibliques (« Sheela-Na-Gig », « Happy And Bleeding ») ou matraque l’ennui de tous les jours jusqu’à obtenir satisfaction (« Victory », « Dress »). Une fois sorties de sa chambre, les chansons de PJ Harvey épatent : les managers du label Too Pure, d’abord, John Peel, ensuite… et puis le reste du monde.

 

PJHarvey1a PJHarvey2a PJHarvey3a PJHarvey4a

 

 

 

btnClose btnPlus couvPJHARVEY
btnClose btnMoins btnPlus PJHarvey1b
btnClose btnMoins btnPlus PJHarvey2b
btnClose btnMoins btnPlus PJHarvey3b
btnClose btnMoins PJHarvey4b